Aux frontières de l'humain

Une exposition qui prend l’Homme comme objet d’étude et interroge ses limites et son devenir dans un monde en perpétuelle mutation. 

Plus de détails
Retour au menu
frontieres-de-l-humain-15 frontieres-de-l-humain-12l frontieres-de-l-humain-13l frontieres-de-l-humain-7 frontieres-de-l-humain-9 frontieres-de-l-humain-6 frontieres-de-l-humain-14 frontieres-de-l-humain-2 frontieres-de-l-humain-4 frontieres-de-l-humain-16
Voir toutes les images
Masquer les images
1 / 10

La Science défriche quotidiennement de nouveaux territoires et de nouveaux champs. Elle met à jour des connaissances aux applications multiples qui soulève pour le genre humain des problématiques éthiques inédites. 
La compréhension de ces enjeux par le citoyen est la première étape vers un engagement qui nous interroge sur des plans philosophiques, environnementaux, médicaux, économiques et politiques.
Dans l’exposition “Aux frontières de l’humain“, le Musée de l’Homme fait le point sur ces bouleversements.

La spécificité de l’exposition “Aux frontières de l’humain“ réside dans son contenu au carrefour de problématiques sociétales complexes, contemporaines et nécessairement prospectives.
Quelle place donne-t-on à la science aujourd’hui ?
Quelle éthique défendons-nous en tant qu’individu et en tant que société ?

Le projet utilise la scansion d’une trame comme métaphore d’un territoire indéfini ou encore inconnu qui ne demande qu’à s’étendre.
Ainsi chapitré, il explore l’augmentation des capacités humaines et aborde les zones parfois floues entre progrès et questions éthiques.
Le déploiement de ce concept dans l’espace invite les visiteurs à s’interroger et à clarifier les champs de ses propres actions face aux enjeux de société.

Détails
  • Typologie : Exposition temporaire
  • Maîtrise d'ouvrage : Muséum National d’Histoire Naturelle
  • Site : Musée de l'Homme
  • Date : 2020-2021
  • Surface : 650 m2
  • Budget : 350 000 €HT
Intervenants
  • Scénographe madataire : klapisch•scénographes
  • Conception lumière : Luc Marie
  • Conception graphique : Julian Jeanne (phases APS-APD)
  • Prescription audiovisuelle : Dikdak